L’hypnose est devenue un  traitement naturel de la migraine et de la céphalée. En effet, l’hypnose peut apporter un soulagement aux crises de migraines  au même titre que les autres traitements dans lesquels l’hypnose affiche un grand succès : phobies, douleurs, alcool, tabac, surpassement de la timidité…).

Actuellement, la migraine n’est plus une fatalité bien qu’elle touche quotidiennement presque 15 % de la population. Les femmes sont les plus touchées par le problème de migraine, les chercheurs estiment que les hormones féminines en sont les responsables.

La migraine se caractérise surtout par la survenue de maux de tête intenable. C’est pourquoi l’hypnose peut libérer les migraines et les céphalées par des séances de thérapie en hypnose. Il s’agit d’« endormir » le patient et laisser faire son inconscient ou plutôt son subconscient qui reste réceptif, à recevoir la thérapie.

Toutefois avant la thérapie, le thérapeute se doit de connaître les éléments qui déclenchent la migraine, les caractéristiques de la douleur, le moment et le degré de sa manifestation à l’aide d’une série d’interrogatoire.

Une fois le diagnostic établi, le patient reçoit le traitement, qui, nécessite toujours sa contribution. En effet, les suggestions thérapeutiques en hypnose se nourrissent des informations fournies par le patient. Le patient se doit de décrire sa douleur et le thérapeute reprend ces informations pour les « moduler » afin d’apaiser progressivement ladite douleur.

Le patient est ainsi encourager à décrire tout ce qu’il ressent (sa douleur), puis il est invité à imaginer un décor qu’il ressent comme apaisant ; tout cela se passe sous un état hypnotique appelée léthargie, un état durant lequel il observe calme, sérénité, des conditions favorables à l’apaisement.