L’anorexie se définit comme un trouble du comportement alimentaire avec lequel l’hypnose a apporté sa réponse. En effet, pour sortir de l’anorexie, l’hypnose est devenue le remède efficace pour résoudre le trouble alimentaire qui frappe surtout les femmes et les enfants. L’hypnose a pour objectif de stimuler les patientes à adopter un nouveau comportement pour abandonner les privations alimentaires et corriger les images négatives de la nourriture.

L’anorexie se reconnaît par des symptômes psychologiques, physiologiques et comportementaux qui refusent l’alimentation par souci de maintenir le poids corporel au niveau ou au-dessus d’un poids minimum normal par rapport à l’âge et à la taille de la personne. L’anorexie est qualifiée même de symptôme car elle peut devenir chronique et conduire la patiente à une mauvaise nutrition, voire à une malnutrition. Deux cas d’anorexie peuvent se présenter : anorexie purgative où la patiente vomit ce qu’elle mange ou ingère des laxatifs et anorexie par restriction où la patiente se prive volontairement de nourriture.

Ainsi, l’hypnose est devenue une approche thérapeutique globale qui favorise les thérapies stratégiques, systémiques et personnalisées. De ce fait, le traitement de l’anorexie par hypnose recommande une approche directive et multidimensionnelle qui prend en considération les autres modèles thérapeutiques existants et surtout le comportement de la patiente en relation avec son quotidien, mode de vie et même son passé (enfance).

Une fois le préalable établit, la séance d’hypnose commence par des techniques hypnotiques qui augmentent la motivation de la patiente au changement afin de retrouver le contrôle du comportement alimentaire et de corriger les idées reçues et les images négatives corporelles et psychiques (dissociations). Enfin, l’hypnose se parachève par un processus de suggestions psychologiques appelées idéodynamisme (L’idéodynamisme est la propriété des idées à se transformer de manière réflexe en acte.).